Des kleptocrates, et qui les soutient

Arrêtons nous un court instant sur 60% de notre offre politique principale.

En préambule, mille excuses aux candidats encore en-dessous du radar et probablement voués à le rester, qui semblent faire montre d’une extrême probité, et particulièrement ceux qui ne se sont jamais approchés du pouvoir. Comme quoi, la corruption de ce dernier ne serait pas que légendaire.

 

Sur le ring, à ma droite (mais alors vraiment à ma droite), en pleine cure d’amaigrissement pour avoir été autorisée à concourir chez les super-coqs : le faucon blond, la bouchère de Neuilly, la coqueluche des patriotes.

Financements ? des réseaux russes proche du pouvoir en place (Vlad l’empaleur, ce grand démocrate) et la fortune personnelle de Pôpa, l’ex-vedette du circuit Jean-Marie Gégène.

Faits d’armes ? un style basé sur le ratissage de forces aux quatre coins du ring grâce à un jeu de jambes des plus versatiles (l’apport de coach Philippot), des uppercuts patriotes tout en mauvaise foi et la bagatelle de 300.000 balles dûes aux bookmakers du Parlement européen.

Perspectives ? la victoire et le jackpot ou trois balles dans chaque genou un soir de défaite à la roulette, dans une ruelle, par un obscur porte-flingue polonais.

102570_marine-lepen-a-paris-le-1er-2011
Oh non le peuple

 

Venant de s’extraire de la foule, à ma… gauche ? (mais alors vraiment près du centre), le rookie, jamais touché au visage (visez son nez rectiligne) tant sa capacité de déplacement est fulgurante : le gigolo rigolo, le patricien d’Amiens, l’anesthésiste médiatique.

Financements ? des réseaux internationaux proche de la doxa en place (normal, un anti-système) et une fortune personnelle habilement mâtinée de mariage conquérant et d’affaires menées d’une patte de loup (pas encore de Wall Street).

Faits d’armes ? une histoire personnelle qu’on pourrait confondre avec un Balzac rédigé de l’outre-tombe (Macronac ou les Ambitieux) et un poste de ministre aux confins du fictif (ces beaux six mois dédiés à propulser sa candidature personnelle) et de la trahison du mandat électif (loi Macron) de son ancien mentor, Pepito Caramba.

Perspectives ? la victoire et la lente prise au sol de la société française, qui finira bien par déclarer forfait ; ou le vent qui tourne, un soir de défaite aux points sur le ring, et un exil vers le tax-break de Trump pour passer le milliard de dollars. Et revenir en lascar ?

1-emmanuel-macron
En marche et attrapes

 

Dans les cordes enfin (mais alors vraiment dans les cordes), sonné, groggy, KO debout, luttant de toute ses forces avec son coin qui essaie de jeter l’éponge dans le champ de vision de l’arbitre : le Sourcil civil, le pourfendeur des assistés, l’allemand du Mans.

Financements ? la jonction spirituelle et d’intérêts de grands groupes industriels et des masses bêlantes agenouillés devant le crucifix. La jonction idéale du capital et du travail.

Faits d’armes ? LE MILLION !

Perspectives ? l’exfiltration honteuse deux nuits avant le combat et la retraite en ermite au Costa Rica, ou le KO au premier round, sans même recevoir de coup… Son soigneur avait malencontreusement glissé une peau de banane de son côté du ring.

2048x1536-fit_francois-fillon-gagnant-primaire-droite-27-novembre-2016-paris
Courage, voilà la vérité
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s